Tous les indépendants savent qu’il est vital de s’imposer une discipline. Lorsque l’on créé une entreprise, il faut s’imposer des horaires et des objectifs. Mais il arrive un moment où l’on s’éloigne de sa trajectoire. Et les promesses que l’on s’était faites s’estompent peu à peu. Alors, se lever tôt ou travailler tard? Quel est votre rythme? Retour sur mon expérience personnelle.

Se lever tôt ou travailler tard?

Depuis que je suis freelance, j’ai tendance à travailler à n’importe quelle heure. C’est un fait. Il m’arrive souvent d’avoir des périodes creuses et à l’inverse des périodes pleines, synonymes de rush. Je peux me laisser aller à travailler tard, hors des horaires que je me suis fixé. Pourquoi? Certainement par « excès de zèle » ou parce que je veux enchaîner plus vite les contrats.

Un changement radical

Mais depuis quelques temps, je me suis imposé une certaine discipline car il faut un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Ainsi, je fixe des limites dans le temps. Par exemple, je commence toujours à travailler à 10h et je finis à 19h maximum. Ensuite, je ferme l’écran ou je fais totalement autre chose.

C’est mieux de se lever tôt

Pour ce qui est du sommeil, je me sens beaucoup mieux depuis que je me lève tôt. Cet article détaille davantage ma vision des choses. Des horaires cadrés me font du bien et un minimum d’heures de sommeil (et un maximum, après plus de 8h de sommeil, j’ai mal au crâne) m’est nécessaire. Ne plus travailler le soir ou la nuit, c’est quelque-chose de bénéfique car je m’économise davantage et je suis plus performant la journée.

Et vous, quel est votre rythme? Dans cet article, je donnais des conseils sur comment s’organiser lorsque l’on est entrepreneur.

Guillaume Duhan
myhappyagency@gmail.com

Partagez cet articleShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someonePrint this page

6 août 2017