Il existe de nombreux outils pour programmer ses publications sur les réseaux sociaux. Clocktweets en fait partie. Cependant pourquoi Clocktweets à la place de Buffer par exemple? Il n’y a pas forcément de différence ou de contrepartie importante. Mais je vais vous expliquer pourquoi je programme mes tweets avec Clocktweets plutôt qu’un autre outil.

Programmer ses tweets avec Clocktweets

Clocktweets, vous l’aurez compris, est un outil qui permet essentiellement de programmer ses tweets. Quel intérêt? Celui de ne pas avoir à se rendre sur son profil ou son appli pour délivrer des messages à ses utilisateurs. Néanmoins, cet outil ne se limite pas seulement à la publication. Il vous conseille les heures où la fréquentation est la plus régulière, vous permet de recycler vos vieilles publications et donne accès à diverses options plutôt utiles quand on est un CM. Mais ce qui fait principalement son charme, c’est son interface extrêmement design et flat qui m’a immédiatement séduit. J’en parlais dans cet article.

Comment utiliser Clocktweets

Pour utiliser Clocktweets, il vous suffit de vous rendre sur le site et de vous connecter via votre profil Twitter. Le dashboard, clair et bien pensé, vous permet de programmer immédiatement vos tweets en sélectionnant l’heure et la date. Vous pouvez ajouter des liens qui seront automatiquement réduits, pourquoi pas des smileys et même des médias, dernières fonctionnalité. Clocktweets a été pensé pour être facile d’utilisation et de compréhension. C’est un pari réussi où la plupart de ses concurrents ont un design simpliste mais un contenu saturé.

Une success-story française

Vous le savez, j’aime mon pays et lorsque des français se lancent dans l’entreprenariat, je me dois de les soutenir ! Mais j’exagère, ce n’est pas l’unique raison pour laquelle je vous parle aujourd’hui de Clocktweets.

Le créateur, Jonathan Noble, a lancé Clocktweets alors qu’il était à peine majeur. Le jeune entrepreneur, originaire de Toulon, à la fois designer et développeur, n’avait que 15 ans à l’époque du lancement. Il ne se doutait peut-être pas de comptabiliser, des années plus tard, plus de 2 millions de tweets programmés et d’être le sujet de nombreux articles et reportages dans les médias. Et cela force le respect. Bravo, Jonathan.

Guillaume Duhan
myhappyagency@gmail.com

Partagez cet articleShare on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someonePrint this page

#

29 May 2017