Ça y est, vous avez décidé de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur en 2019 et vous avez une foule de questions. Pas de panique! Avant tout, voici 5 conseils essentiels que vous devriez suivre avant de créer votre auto-entreprise. En tant qu’AE depuis trois ans maintenant, je pense pouvoir vous faire gagner du temps – et de l’argent.

1. Suis-je un entrepreneur?

C’est la première question à se poser. Pourquoi créez-vous votre entreprise? Evidemment pour en vivre. Toutefois, il faut savoir que se lancer dans l’entreprenariat, cela implique une certaine discipline, un détermination et un investissement considérable. Car comme beaucoup, au début, vous êtes seul, et vous occupez donc tous les postes à la fois – commercial, chargé de com’, comptable… Il faut donc vous poser la question: est-ce que je suis prêt à faire ce qu’il faut pour réussir?

2. Comment allez-vous gagner de l’argent?

Créer une entreprise c’est une expérience hors du commun. Mais il ne faut pas oublier qu’une entreprise persiste dans le temps seulement si l’on gagne de l’argent. Et c’est un élément sur lequel beaucoup d’AE font l’impasse: lorsqu’ils choisissent un marché où il s’avère qu’il n’y a pas de clients, ils ne réagissent pas assez vite. Après tout, ce n’est pas grave, toute expérience est bonne à prendre. Mais l’objectif est de comprendre rapidement quels sont les marchés où il y a de l’argent à gagner. Dans cet article, j’expliquais même comment vendre avant de produire.

3. Choisissez le bon statut

Souvent, on présente le statut d’auto-entrepreneur comme celui d’une micro-entreprise. Cependant, pour beaucoup, il y a un sous-entendu: celui de “l’entreprise-test” qui a plus de chance d’échouer qu’une entreprise traditionnelle. Selon moi, c’est une conception totalement fausse. 7 années après sa création, le statut d’AE n’a jamais connu autant de succès. Mais il faut vous poser la question suivante: est-ce le bon format pour mon projet? Dans le cas où vous désirez recruter et développer votre business, la micro-entreprise n’est qu’une perte de temps: il vaudrait peut-être mieux penser à passer directement au niveau supérieur.

4. Communiquez au maximum

Nous vivons à l’ère du numérique. Le budget de communication et marketing des grandes entreprises explose et pour cause: tout le monde peut communiquer sur son entreprise. Se démarquer est devenu complexe, voire technique – des professions dans le digital notamment, se créent jour après jour en vue de pallier à ces problématiques. Vous devez communiquer au maximum. C’est primordial, voire même la seule façon de survivre – je ne vois pas comment vous pourriez trouver des clients autrement. D’ailleurs, 80% des auto-entreprises qui ont fermé en 2015 n’ont jamais investi sur la communication de leurs services.

5. Auto-entrepreneurs, concentrez-vous sur votre savoir-faire

Et c’est le conseil majeur de cet article. Concentrez-vous sur ce que vous savez faire de mieux et améliorez-le. C’est incroyable à quel point les auto-entrepreneurs restent immobiles à réfléchir plutôt qu’à prendre des risques. Il faut agir, changer ses prix et proposer constamment de nouvelles offres! Le plus grand risque dans l’entrepreneuriat, c’est de rester immobile. C’est un des défauts – si ce n’est le principal – que je rencontre dans 90% des cas chez les entrepreneurs. Ceux qui font la différence sont ceux qui n’hésitent pas à pivoter constamment. Vous seriez d’ailleurs surpris de savoir l’origine de certaines entreprises à l’origine; souvent éloignées de leur service d’aujourd’hui.

Voilà, c’était 5 conseils si l’on désire devenir auto-entrepreneur en 2019. Ce sont des conseils dont j’aurai aimé bénéficié lorsque je me suis lancé. Bon courage!

Guillaume Duhan

23 November 2017